La mise en place du partenariat

C’est dans l’optique de proposer une viande de proximité et de qualité que la ferme des Bonshommes a établi un partenariat avec le GAEC Chapon, élevage de vaches Blondes d’Aquitaine situé à quinze kilomètres d’Authon-du-Perche.

 

Comment le partenariat s’est-il mis en place?  

 Lorsque Marie-Odile et Gilles Challier ont commencé à découper de la viande bovine, ils se sont tout d’abord tournés vers un groupement proposant de la viande issue de race Limousine. Puis, ils ont découvert la viande de Blonde d’Aquitaine, réputée pour sa finesse. Malgré la certification que cette viande provenait d’élevages de départements limitrophes, Marie-Odile et Gilles Challier ont souhaité étudier la faisabilité d’un partenariat avec un élevage plus proche géographiquement. 

 paretnariat challier chapon

C’est ainsi qu’ils ont découvert l’exploitation agricole de la famille Chapon, située elle aussi sur le canton d’Authon-du-Perche. Après avoir visité l’élevage pour s’assurer de sa qualité, Marie-Odile et Gilles Challier ont proposé à la famille Chapon un partenariat afin de développer un nouveau circuit court. Les éleveurs bovins n’ont pas hésité longtemps avant d’accepter : « Nous souhaitions trouver de nouveaux débouchés pour notre viande bovine, autres que le groupement de commercialisation classique, explique la famille Chapon. Lorsque Marie-Odile et Gilles Challier nous ont expliqué quels étaient les débouchés pour leur viande de porc, nous avons imaginé qu’ils pourraient être les mêmes pour notre viande bovine. Nous apprécions de connaître l’issue de notre production. Ainsi, nous intervenons de A à Z.» 

Après avoir convenu d’un prix attractif pour les deux entreprises, Marie-Odile et Gilles Challier ont pu fixer les quantités souhaitées chaque mois. Et là encore, le débouché intéresse fortement la famille Chapon : « A ce rythme, nous allons pouvoir écouler toute notre production sur les marchés de la ferme des Bonshommes et ainsi mieux valoriser notre viande. Lorsque nous passons par un circuit normal de distribution, les fins de mois sont difficiles. »

L'élevage

Le GAEC Chapon: garant d’une viande bovine de qualité  

La famille Chapon est, depuis plus de dix ans, passionnée par l’élevage de Blondes d’Aquitaine. Elle s’est donc efforcée, au fil du temps, à découvrir les clés nécessaires à l’obtention d’une viande de qualité. Alimentation, bien être des animaux, suivi intense de la conformation, rien n’est laissé au hasard. Pas même la qualité de la viande à l’abattage : « Nous cherchons à connaître, auprès de l’abattoir, la qualité de la viande obtenue. Cela nous permet d’apporter les améliorations nécessaires aux techniques d’élevage. Nous sommes à même de déterminer à quel moment précis la génisse doit être abattue, généralement entre trois ans et trois ans et demi. » Le poids de carcasse des génisses blondes d’Aquitaine se situe entre 500 et 600 kg.

 

Une exploitation familiale soucieuse du respect des bonnes pratiques agricoles

 Tout comme la ferme des Bonshommes, le GAEC Chapon (Groupement agricole d’exploitation en commun) est une société gérée de façon familiale. Ainsi, les trois associés, Philippe et Hervé Chapon accompagnés de leur mère s’efforcent de garder une dimension humaine à leur travail. Les associés s’entraident donc pour gérer chaque poste de travail, correspondant aux productions de l’exploitation : les grandes cultures, les vaches laitières et les vaches allaitantes = vaches à viande (élevage de Blondes d’Aquitaine).

Concernant les grandes cultures, un contrat de filière est établi avec une coopérative locale pour la mise en place d’une agriculture raisonnée. Les interventions sur les cultures sont suivies par un technicien selon un cahier des charges. Les céréales sont certifiées de qualité supérieure.Pour l’élevage, une association, l’EPAO (Association d’Eleveurs pour le développement des Productions Animales dans l’Ouest) se charge du contrôle des bonnes pratiques d’élevage. Alimentation, suivi vétérinaire, bien-être animal… tout est passé au crible par cette association

   

L'élevage de vaches allaitantes du GAEC Chapon

 Le troupeau se compose de trente-cinq vaches allaitantes blondes d’Aquitaine, qui sont les mères du troupeau. Celles-ci sont choisies au cœur du berceau de la race, en région Aquitaine, pour devenir des reproductrices. La période de vêlage (naissances des veaux) n’est pas contraignante pour la famille Chapon : « la race Blonde d’Aquitaine est une race qui vêle bien, expliquent Hervé et Philippe Chapon. Le vêlage peut même aller assez vite et ne nécessite pas forcément l’intervention de l’éleveur. »

 

L'alimentation du troupeau

 Une grosse partie de l’alimentation du troupeau est produite sur place. Seuls le complément en minéraux et vitamines et le complément azoté (colza/soja) ne sont pas issus de la ferme des Chapon.

L’alimentation des animaux, distribuée à l’aide d’une mélangeuse, se compose de : foin, paille, ensilage de maïs, blé, orge, aliment azoté (colza) et complément en minéraux et vitamines. Pour le pâturage, 30 hectares de prairies sont accessibles de juin à novembre aux animaux à partir de 16 mois. Il s’agit de l’âge minimum compte tenu de la fragilité digestive de la race. L’utilisation des prairies est optimisée grâce à la technique de l’enrubannage, système de conservation de l’herbe fauchée. « La blonde d’Aquitaine privilégie la qualité de la ration à la quantité témoigne Philippe Chapon, qui s’occupe de la distribution de l’aliment. On sait vraiment ce qu’elles mangent. A l’abattoir, les techniciens nous disent de ne rien changer à l’alimentation de notre troupeau car nous avons atteint un niveau de qualité élevé. L’aliment est riche et distribué toujours de la même façon pour éviter le gras. L’engraissement doit être long. »

La race Blonde d'Aquitaine

  L'avis de l'éleveur

Pour Philippe et Hervé Chapon, « la blonde d’Aquitaine est un animal rapide, svelte. Finalement, c’est une vache dont l’allure fait penser à celle du chevreuil. »

La blonde d'Aquitaine est une race bovine allaitante de grande taille, d'une couleur unie allant selon les individus du froment au blanc crème, aux muqueuses roses. Elle est issue de la fusion en 1962 de trois rameaux bovins du Sud-Ouest de la France.Dotée d'un fort développement musculaire, elle est réputée pour ses qualités bouchères, avec une forte proportion de viande, tendre et peu grasse, par rapport au poids total.Elle est maintenant activement sélectionnée pour la production de viande.

Parmi les races à viande et en termes d'efficacité alimentaire et de vitesse de croissance, la Blonde d'Aquitaine a les mêmes performances que la Charolaise plus rustique, La Simmental, la Limousine, La Bleue Blanc Belge.

Elle se distingue néanmoins par deux points. L'un défavorable, sa moindre précocité. Et l'autre, très favorable au contraire, sa capacité à produire du muscle et peu de graisse. C'est cette dernière qualité qui fait son succès.

Pour l'engraissement, elle demande beaucoup d'attention sur le plan alimentaire, elle est exigeante en qualité et en quantité, beaucoup d'éleveurs sont obligés de complémenter avec des quantités importantes d'aliments industriels ou des céréales.  

 Vache chapon blonde

Sa carcasse  

La Blonde d'Aquitaine produit des carcasses lourdes, musclées avec des performances d'engraissement et des valeurs commerciales élevées.
C'est une race réputée pour son excellent rendement en carcasse, qui est défini par le rapport du poids de viande par rapport au poids total de l'animal. Autre qualité, sa faculté à satisfaire les bouchers car ils peuvent étendre la découpe de morceaux tendres à griller sur les quartiers moins nobles.  

 

Sa viande  

 Sa viande est beaucoup moins persillée que les autres races à viande, avec peu de gras intramusculaire, c'est la raison pour laquelle on obtient moins de perte dans la cuisson.En termes de tendreté, elle est dans le haut du classement parmi les races les plus tendres derrière la Piémontaise qui en est la reine. La qualité de l'alimentation lors de l'engraissement lui confèrera un peu plus de saveur mais guère plus. Ce point est le maillon faible de la race pour les amateurs de goût. En résumé, une viande maigre et tendre.  

 

Ses qualités bouchères

  • bon rendement de carcasse,
    finesse d'os,
    qualité de sa viande très compacte et peu grasse, donc peu goûteuse,
    vitesse de croissance (en quantité de viande),
    flaveur et jutosité moyenne,
    viande de couleur très rouge répartie de façon uniforme,
    perte faible en cuisson,
    pourcentage élevé de morceaux à cuisson rapide dits "nobles". C'est la raison pour laquelle les bouchers sont intéressés par cette race pour une clientèle recherchant de la viande peu grasse mais qui est moins persillée comme toutes les viandes à croissance plus rapide,
    une viande plus maigre du fait de la quasi absence de gras intra musculaire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Blonde_d%27Aquitaine